Réflexions

A court de mots

Il y a des jours où les mots fusent, se révèlent et m’habitent et d’autres où les malicieux se font attendre, se déguisent et me fuient. Ecrire est le fruit d’un lent processus qui requière ma concentration et toute mon attention. Du plus loin que je me souvienne, il en a toujours été ainsi. Mes commentaires littéraires et dissertations du lycée, mes compositions et essais en licence de lettres et aujourd’hui la rédaction de mes articles sur le blog représentent bien souvent des heures de travail pour seulement quelques mots, lignes, paragraphes. J’aime à me dire en plaisantant qu’il ne me faudrait pas moins d’une vie pour parvenir à écrire un roman d’une longueur décente .. (!)

Il y a des périodes productives de journée qui prennent le pas sur la nuit et des temps creux où je fuis la feuille blanche. Quand il est question d’écriture, il n’y a jamais d’équilibre. L’inspiration m’entraine tour à tour dans un tourbillon d’idées, de pensées, de mots et de projets ou bien me perd et se fait silencieuse. C’est assez déconcertant. J’ai adopté au fil du temps certaines habitudes et acquis des automatismes afin de pallier aux périodes creuses où l’inspiration se fait désirer. Voici différents formats, médias, outils que j’aime à consulter lorsque l’envie, le besoin s’en fait sentir.

 

En quête d’inspiration, les actions à mener lorsque les mots vous fuient: 

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

  • Lire des articles de blogs.

Rien d’étonnant il me semble à ce que ce les blogs figurent en tête de liste puisque ce sont eux que je consulte en premier lieu lorsqu’à court d’idées, je peine à écrire un article. C’est donc très régulièrement qu’une tasse de thé à la main et mon ordinateur posé sur les genoux, je parcours des heures durant la blogosphère, me glisse dans des univers nouveaux et retrouve ceux que je préfère, toujours avec un immense plaisir. J’aime remonter les archives, rafraîchir les pages d’un blog à la recherche d’articles plus anciens qui auraient échappé à ma lecture ou encore d’idées originales que je pourrais réinventer.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

  • Consulter Instagram et Pinterest.

L’image est un déclencheur d’inspiration qu’il ne faut pas sous-estimer. Certains comptes Instagram, qu’ils soient dédiés ou non à l’écriture sont une véritable source d’inspiration par leur originalité, l’esthétisme et la qualité des photos proposées. Pinterest, un moteur de recherche particulièrement intéressant, l’est encore davantage puisque nous sommes maîtres de la recherche que nous souhaitons effectuer.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

  • Feuilleter des magazines 

Je ne suis pas une grande consommatrice de magazines en format papier. En revanche, je trouve leur version digitale très attirante, simple d’utilisation et accessible. Ils sont donc également une source vers laquelle j’aime me tourner lorsque je suis en quête d’idées, d’inspiration.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

  • Lire des passages de livres.

J’aime m’entourer de livres dont l’histoire, l’intrigue, le thème m’ont passionnée ou dont la plume de l’auteur me plaît tout particulièrement. Je les lis et les relis pour mon plus grand plaisir, tourne les pages du bout des doigt et m’arrête sur l’une d’elle pour lire un passage au gré du hasard. J’étudie la syntaxe, le style et la richesse de vocabulaire de l’écrivain, l’intériorise et m’en imprègne. Bien souvent, cet exercice me redonne goût à l’écriture et aide les mots à se laisser à nouveau apprivoiser.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

  • Ecouter des Podcasts ou émissions.  

Les podcasts sont en bonne voie de révolutionner mon quotidien. Mais ce sujet-là fera sans aucun doute l’objet d’un futur article. J’ai découvert à travers ce format d’excellentes émissions dédiées à l’écriture, à la profession d’écrivain, aux procédés littéraires, aux exercices de style et à tout ce qui a trait aux mots. Ecouter des professionnels de l’écriture autant que des amateurs passionnés par le sujet débattre, partager des astuces et des réflexions est extrêmement formateur et enrichissant. Il n’y a rien que tel que d’écouter parler d’écriture pour que l’envie me vienne à mon tour de coucher les mots sur le papier.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

 

-Et vous, si vous en avez, quelles sont vos astuces ?-

4 Comment

  1. Merci pour ces pistes qui, je le sens, vont également m’être utiles ! Ce qui est difficile je trouve sur les blogs, c’est de faire dans l’originalité, car bien souvent ce qui intéresse le plus ce sont des sujets ou des thèmes qui ont déjà été abordés cent fois. Je me souviens de cette phrase que m’a dit mon beau-père un jour : « quelle que soit l’idée originale que tu as, dis-toi bien que quelqu’un d’autre l’a déjà eue avant toi ». Alors est-ce vraiment fini, ne peut-on plus avoir d’idées nouvelles ? Apprendre à avoir des idées totalement inédites, voilà ce que je trouverais super intéressant d’aborder ! 🙂 Donc en conclusion, alors je voulais répondre à ta question finale, je me rends compte que ma réponse n’en est pas une et que je me pose une autre question à moi-même haha ! J’espère que mon prochain commentaire sera plus productif ! ^^’ Gros bisous à toi !

    1. J’aime tellement lire tes réflexions en commentaire Marion ! Elles sont toujours intéressantes et m’invitent à développer le sujet abordé dans l’article sous un angle différent, nouveau. J’aime beaucoup cette définition de l’originalité : « original : qui porte la marque spécifique de son auteur ». C’est pour cette raison que je n’ai pas de « scrupule » à m’inspirer (librement bien-sûr) d’anciens articles de blog que j’ai beaucoup aimés. Et puis qu’on le veuille ou non, nous sommes toujours influencées, consciemment ou inconsciemment par nos amies blogueuses 😉

  2. Pas forcément d’astuces à partager, mais une grande hâte de lire ton futur article sur les émissions & podcasts consacrés au monde des mots 🙂
    A te lire, j’ai du mal à imaginer que tu puisses peiner à écrire, ton style est tellement fluide et agréable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *