Le blogging, utile & légitime ?

Depuis que j’ai débuté ce blog il y a quelques mois, je me pose sans cesse la question. Est-il utile ? Suis-je légitime à m’exprimer sur tel ou tel sujet ? Quelle est la finalité de mes articles ? Ce sont les interrogations qui me font obstacle lors des périodes creuses de manque d’inspiration. Ce sont aussi celles qui révèlent mes doutes et m’empêchent d’avancer. J’ai choisi d’écrire cet article sans les filets du brouillon qui me rassure tant, tout en essayant de trouver les mots justes pour préciser ma pensée, aussi il se peut que les prochaines lignes soient anarchiques et manquent de cohérence.

Le blog n’a pas de définition à proprement parler et c’est précisément cette liberté qu’il confère qui est tant appréciée. C’est une voix virtuelle que l’on s’approprie, qui s’étire et se précise au fil des mois et des articles. C’est un espace numérique de création qui n’appartient qu’à soi, un lieu de partage et d’expression, propre à chacun.

Après réflexion, j’ai pris conscience que l’utilité n’était pas toujours là où on pensait la trouver et qu’elle n’était pas une fin en soi, que ce qui semblait futile et anodin ne l’était pas toujours et était souvent bien plus important qu’on ne le croyait, que personne n’était plus légitime qu’un autre à aborder tel ou tel sujet puisque les perspectives, expériences et opinions sont uniques et propres à chacun. J’avais peur de cette image de blogueuse égocentrique que l’on peut renvoyer aux autres lorsque l’on tient un blog personnel. Mais aujourd’hui je sais que la blogueuse égocentrique n’existe pas. Pas vraiment. Les blogs, une grande majorité tout du moins, sont un véritable paradoxe dans notre société qui respire et s’anime au rythme des mots « intérêt » « profit » et « performance ». Je me suis rendue compte que les blogs que je suivais avec assiduité, ceux que je préférais entre tous, n’étaient pas forcément ceux qui m’apportaient matière à réflexion, connaissances ou notions dans des domaines divers et variés mais les blogs d’humeurs, les blogs personnels, de récit d’expériences, de partage de pensées, de petits riens du quotidien, de douces images et de beaux mots, de coeur à coeur et de confidences. Parce que je suis convaincue pour en avoir fait plusieurs fois l’expérience qu’à travers l’autre, c’est un peu de soi que l’on découvre. Et par le prisme de ce regard étranger, l’on apprend à s’appréhender autrement, à se reconnaître des faiblesses et se trouver des qualités insoupçonnées.

Si les blogs, youtube et les réseaux sociaux tiennent autant de place dans notre société, c’est sans doute parce que d’une certaine manière, elle en a besoin. Nous en avons besoin. J’aime le style composite et individuel de chacun, la diversité des univers, la singularité des productions, le soin et l’esthétisme que le créateur apporte à son travail. J’aime m’exprimer librement ici, quand et sur ce qu’il me plaît. J’ai décidé de ne plus me tourmenter sans cesse quand à la valeur de mon contenu, à sa légitimité en ne me concentrant que sur sa raison d’être : celle que je l’ai voulu, tout simplement.

Les blogs sont à mon goût l’une des plus belles facettes d’internet et j’espère qu’ils continueront d’être encore longtemps.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

10 commentaires

  1. Ton article est très juste, je découvre ton blog et j’aime déjà ta plume 🙂
    Je suis des blogs depuis des années (déjà sur Skyblog en fait) mais je me suis lancée il y a un mois seulement. J’ai parfois l’impression de parler dans le vide car je n’ai pas encore beaucoup de « followers » mais je sais que je me fais du bien, et j’espère être agréable aux gens qui me lisent, c’est le principal !
    Bises,
    Jen

  2. C’est tellement chouette de lire ton article dans lequel je me reconnais entièrement. Mon blog n’a que quelques mois aussi et cette aventure est très enrichissante et passionnante, mais aussi rythmée par le doute et la peur de ne pas être assez bien, de ne pas être assez lue… Difficile de toujours rester motivée et régulière, mais j’adore bloguer alors je ne vais pas m’arrêter aussi facilement !
    En tout cas je te souhaite une très belle continuation dans ta vie de blogueuse!
    xx
    Em

  3. Wow, je crois qu’on ne pourrait pas mieux définir ce que sont les blogs ! C’est vrai que ce besoin de réseaux et d’exposition sociale est intrigant en soi, quoique pas tant que ça si l’on considère que « l’autre, c’est moi ». Maintenant que tu le dis, je ne m’étais même pas posée la question de savoir si j’avais un droit légitime ou pas d’écrire, peut-être que non après tout, ou peut-être que oui, comment en décider ? Merci pour ce brillant article qui met en lumière ce rapport étroit entre futilité et utilité dans le monde des blogs ! 🙂

  4. Comme tu l’as très bien dit un blog est un espace de création et c’est ce que j’adore dans le tien c’est de te découvrir à travers tes photos et tes articles ! Je trouve que « HazelRose » permet d »exprimer toute ta créativité, ce qui n’est pas forcément tout le temps possible dans le monde extérieur (sauf dans les PowerPoints 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *